Sans boutons et pliables : à quoi ressembleront les smartphones en 2019 ?

Lire maintenant
Sans boutons et pliables : à quoi ressembleront les smartphones en 2019 ?

Sans boutons et pliables : à quoi ressembleront les smartphones en 2019 ?
5 (100%) 1 vote

Samsung, Huawei et Xiaomi sont prêts à lancer les premiers exemples de smartphones pliants, tandis que Vivo a fait un téléphone mobile sans frontières

2019 sera l’année du changement. Dans le monde mobile. Après tant d’annonces et de refus, en 2019, nous verrons enfin le très convoité smartphone flexible. La première entreprise à présenter un appareil avec paravent sera Samsung (20 février), suivi de près par Huawei qui présentera son smartphone flexible au Mobile World Congress 2019 à Barcelone (25-28 février). Mais ce n’est pas tout. Xiaomi est également très en avance dans la création du smartphone pliable, comme en témoigne la vidéo publiée par le PDG de l’entreprise en utilisant un prototype.

Mais le smartphone pliable ne sera pas la seule nouveauté à attendre en 2019 dans le monde mobile. En provenance de Chine, les premiers smartphones « plein écran » sans cadre frontal sont prêts à arriver. La première entreprise à présenter une telle solution a été Vivo, qui a présenté un appareil unique lors d’un événement à Pekin. Il n’y a pas de cadre sur le devant, pas d’écouteur ni de caméra. Tous les composants sont cachés à l’intérieur du smartphone. Bref, 2019 devrait être un tournant pour le monde des smartphones.

Smartphone pliable. A quoi va t’il ressembler ?

Le smartphone flexible est certainement la nouveauté la plus attendue pour 2019. Après tant de rumeurs et d’indiscrétions, les entreprises semblent enfin prêtes à montrer les premiers exemples d’appareils à paravent. La première société à avoir présenté un tel smartphone a été la startup Royole fin 2018, mais les analystes attendent le Galaxy F, le smartphone pliable de Samsung.

Samsung ?

La société sud-coréenne a déjà montré lors d’un événement l’année dernière quelques photos sur la façon dont il sera l’appareil, mais la présentation officielle n’a toujours pas été là. Le rendez-vous est pour le 20 février à San Francisco, le jour où Samsung présentera également le Galaxy S10. On sait peu de choses sur le smartphone pliable de Samsung : il devrait avoir des fonctions haut de gamme, coûter plus de 1000 euros et avoir une triple caméra arrière. L’appareil devrait avoir une sorte de charnière centrale qui vous permet de plier l’écran en deux. Mais pour obtenir la confirmation officielle, vous devrez attendre la présentation.

Les marques chinoises ne sont pas distancées

Huawei est également bien avancé dans le développement de son smartphone flexible. A tel point qu’il le présentera lors du Mobile World Congress 2019, l’événement dédié au monde mobile qui se tiendra à Barcelone du 25 au 28 février. Même dans ce cas, les indiscrétions sont très peu nombreuses : il pourrait s’appeler Huawei X et avoir le support de la 5G. Prix supérieur à 1000 euros.

Xiaomi est l’entreprise qui a divulgué le plus d’informations sur son smartphone flexible, afin de publier une vidéo avancée. Le film montre que le smartphone aura un écran assez grand et qu’il peut être plié en deux parties. Caractéristiques ? Impossible à savoir pour le moment.

Ils sont en passe de présenter leur smartphone flexible aussi Motorola (qui pour l’occasion reviendra utiliser la marque « Razr »), LG et Sony. Les trois sociétés devraient soumettre leur appareil pliable d’ici la fin de l’année.

Le smartphone sans frontières de Vivo

Si les smartphones pliants seront la tendance des premiers mois de 2019, il y aura une autre nouveauté pour le second semestre de l’année : les smartphones plein écran sans touches. De quoi s’agit-il ? Une évolution stylistique qui caractérisera tous les appareils qui sortiront à la fin de cette année. Un exemple de la façon dont ces appareils seront nous avons déjà obtenu de Vivo qui, lors d’un événement à Pekin a présenté la Vivo Apex 2019, un smartphone qui n’a pas de cadres avant, pas de trous dans l’écran et n’a même pas un cran.

Mais ce n’est pas tout. La caméra avant, le haut-parleur audio et le microphone sont également absents. Le son est transmis depuis l’écran alors que la caméra est cachée à l’intérieur de l’appareil. La Vivo Apex 2 est comme une seule pièce de verre entre le devant et l’arrière. Ou du moins, c’est le sentiment que la société chinoise veut offrir.

Le prototype présenté par Vivo sera certainement « copié » par d’autres entreprises. Par exemple, Samsung teste actuellement une nouvelle technologie qui utilise l’écran pour propager le son. Le même sur l’appareil de la compagnie chinoise.

Tout sur le redacteur
equipetop10
Comments
Leave a response

Leave a Response