La nouvelle P30 Pro de Huawei n’a pas de haut-parleur, mais transmet le son à travers un écran vibrant.

Lire maintenant
La nouvelle P30 Pro de Huawei n’a pas de haut-parleur, mais transmet le son à travers un écran vibrant.

La nouvelle P30 Pro de Huawei n’a pas de haut-parleur, mais transmet le son à travers un écran vibrant.
Notez cette page

La société chinoise Huawei a présenté deux nouveaux téléphones : le P30 et le P30 Pro, plus grand et plus cher.Bien que les deux smartphones s’inspirent de leurs prédécesseurs, le P30 Pro a une application accrocheuse : un écran vibrant qui dirige le son d’un appel téléphonique dans votre oreille.

Huawei a remplacé le haut-parleur qui se trouve normalement en haut de votre téléphone par le nouveau système qui transmet le son à travers l’écran.

Lors d’une conférence de presse la semaine dernière, Peter Gauden, directeur du marketing de Huawei, a déclaré que l’écran vibrant rend pratiquement impossible l’écoute des conversations.

« Le son est beaucoup plus privé, dit Gauden. « L’idée est d’empêcher les autres d’entendre votre conversation. Avec le son créé par les vibrations, ce n’est plus possible. Selon Gauden, plus on se rapproche de l’écran, meilleure est la qualité du son.

Au bas de la P30 Pro, il y a toujours un haut-parleur principal et vous pouvez toujours passer des appels mains libres avec des écouteurs Bluetooth ou en mode haut-parleur, explique Gauden.

Il ne voulait pas expliquer en détail comment fonctionne le système de tamis vibrant, mais il voulait dire que le magnétisme est la base. Il ne veut pas non plus répondre à la question de savoir si la technologie a été développée à l’interne ou sous-traitée à un tiers.

« C’est la première fois que le magnétisme est utilisé, dit-il. « Nous ne parlons pas en détail de la conception et du développement de nos fonctionnalités. Donc pas même si nous avons choisi un tiers. Mais ce que nous avons devant nous maintenant, c’est un tout nouveau système et la première fois que le magnétisme est utilisé de cette façon.

Le P30 Pro possède quatre caméras à l’arrière et un lecteur d’empreintes digitales sous l’écran. Avec la P30 Pro, le système de caméra a également été grandement amélioré.

Le nouveau téléphone est doté de quatre appareils photo, dont l’un est doté d’un objectif  » SuperSpectrum  » de 40 mégapixels. Selon M. Huawei, le rendement lumineux est beaucoup plus élevé que celui des capteurs ordinaires des caméras.

Le deuxième objectif est un grand-angle de 20 mégapixels et le troisième un téléobjectif de 8 mégapixels qui peut zoomer cinq fois par rapport à la caméra principale. La dernière lentille se trouve à côté de la rangée des trois autres et est un capteur de temps de vol qui peut mesurer la profondeur.

Comme pour les téléphones de la série P précédente, la technologie de caméra pour le P30 et le P30 Pro a été développée en collaboration avec Leica.

Le P30 Pro est équipé d’un écran OLED de 6,47 pouces et le P30 est légèrement plus petit avec un écran de 6,1 pouces.

Il y a un bord étroit autour des deux écrans et une encoche pour la caméra avant. Les deux modèles sont équipés d’un lecteur d’empreintes digitales sous l’écran.

Le Huawei P30 Pro est disponible aux Pays-Bas à partir de 999 euros avec 8 Go de RAM et 128 Go d’espace de stockage et le Huawei P30 à partir de 749 euros avec 6 Go de RAM et aussi 128 Go d’espace de stockage. Les deux modèles sont en vente à partir du 26 mars.

Tout sur le redacteur
Lea